La Cohorte canadienne de co-infection VIH-VHC (CTN-222) et sa banque cumule près de 13 ans (2002-) de données épidémiologiques, cliniques et biologiques permettant une meilleure compréhension des déterminants et mécanismes impliqués dans la progression des maladies du foie chez les personnes co-infectées.

La cohorte a été conçue pour recruter des participants VIH-VHC, sur un mode continu, afin de déterminer les facteurs individuels et contextuels de la transmission du VIH- VHC, ainsi que les effets de la thérapie antirétrovirale hautement active (HAART) sur le développement des maladies du foie.

La banque des données et d’échantillons biologiques a été mise en place pour l’identification des déterminants et la validation des mécanismes provenant de paramètres cliniques, virologiques et immunologiques pertinents à la transmission, la progression de la maladie hépatique et les réponses immunitaires associées à une thérapie antirétrovirale.

Année de création
2002

Protocole de recherche
Les participants bénéficient d’un suivi médical prospectif aux six mois. Pour chaque nouveau participant, un dossier de recherche est établi (les données sociodémographiques, médicales et comportementales) et des échantillons biologiques (cellules, plasma et sérum) sont entreposés pour les chercheurs.

Principales données démographiques
document PDF

Sources de financement

  • Institut de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • Réseau canadien pour les essais VIH des IRSC (CTN)
  • Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ)

Équipe responsable

  • Chercheur clinique principal : Marina Klein, M.D., M.Sc., FRCPC,
  • Coordonnateur de recherche clinique : Chantal Burelle M.Sc.
  • Biostatisticien : Hong Yang, M.Sc.
  • Directeur de la base de données : Kathleen Rollet M.Sc.

Sites de recrutement
Réseau canadien multicentrique de centres hospitaliers universitaires, de cliniques médicales et de laboratoires de recherche.
 

Médecins-cliniciens