La Cohorte canadienne des progresseurs lents (CTN-247) et sa banque cumule près de 10 ans (2005-) de données épidémiologiques, cliniques et biologiques permettant une meilleure compréhension des déterminants et divers mécanismes pathophysiologiques favorables à la progression lente de la maladie.

La cohorte a été conçue pour recruter les 5 % des personnes infectées par le VIH-1 dans différentes catégories; les contrôleurs élite (leur taux de lymphocytes CD4 se maintient au-delà de 500 cellules par mm3 avec une charge virale inférieur à 50 co/mL, durant sept à dix ans), les contrôleurs virologiques (leur taux de lymphocytes CD4 se maintient au-delà de 500 cellules par mm3 avec une charge virale entre 50 - 3000 co/mL peu importe la durée de l’infection) et les non-contôleurs virologiques (leur taux de lymphocytes CD4 se maintient au-delà de 500 cellules par mm3 avec une charge virale de plus de 3000 co/mL ).

La banque de données et d’échantillons biologiques a été mise en place pour l’identification et la validation des facteurs qui influent sur la progression de la maladie, comme ceux qui touchent la réaction immunitaire, les facteurs génétiquement déterminés de l’hôte et les prédictifs probants (Il est donc probable que la progression de la maladie dépende de l’équilibre entre l’expression de certains gènes présents dans le virus et du niveau de résistance du système immunitaire).

Année de création
2005

Protocole de recherche
Les participants bénéficient d’un suivi médical prospectif. Pour chaque nouveau participant, un dossier de recherche est établi (les données sociodémographiques, médicales et comportementales) et des échantillons biologiques (cellules, plasma et sérum) sont entreposés pour les chercheurs. Les visites de suivi sont maintenant effectuées sur deux ans.

Principales données démographiques

Fichier (1,1 Mio)

Sources de financement

  • Institut de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • Réseau canadien pour les essais VIH (IRSC-RCE)
  • Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ)

Équipe responsable

  • Chercheur clinique principal : Cécile Tremblay, M.D., FRCPC
  • Chercheur scientifique principal : Nicole Bernard, Ph. D.
  • Coordonnateur de recherche clinique : Stéphanie Matte, chargée de projets
  • Directeur de la base de données  et biostatisticien : Joel Singer, Ph. D.

Sites de recrutement

Réseau canadien multicentrique de centres hospitaliers universitaires, de cliniques médicales et de laboratoires de recherche.
 

Médecins-cliniciens:

Chercheurs (sciences psychosociales)